La norme en matière de résidence étudiante

En ce qui concerne en particulier les caractéristiques que doit posséder le logement étudiant, le décret n. 27 exige que leur mise en œuvre garantisse à l'étudiant les conditions nécessaires pour séjourner dans la ville où se situe l'université, de manière à faciliter la fréquence des études et l'obtention du diplôme, tant en ce qui concerne les fonctions résidentielles que les fonctions de support correspondantes, tant au niveau des fonctions d’appui à l’enseignement et à la recherche qu’aux fonctions culturelles et récréatives. Et ils doivent également promouvoir l'intégration sociale et culturelle des étudiants dans la vie urbaine.

résidence étudiante

Lors de la conception et de la mise en œuvre des interventions en matière de construction résidentielle d'étudiants, les critères suivants doivent être satisfaits en résumé:

  • Compatibilité environnementale: les nouveaux bâtiments doivent tenir compte des principes de protection de l'environnement;
  • Intégration avec la ville et les services: dans le cas de nouveaux bâtiments et de récupération ou de rénovation de bâtiments existants destinés à être utilisés comme résidence étudiante, l'intervention doit être intégrée au contexte urbain dans lequel elle est envisagée;
  • Comprendre les niveaux d’individualité et de sociabilité à l’avenir: la résidence étudiante doit répondre au double besoin d’individualité et de socialité des étudiants, par une prédiction et une répartition adéquates des espaces privés et semi-privés et des espaces de nature collective. et semi-collective;
  • Intégration des technologies de l’information et du multimédia: le bâtiment doit être conçu et mis en œuvre pour permettre l’intégration des technologies de l’information et du multimédia selon des concepts tels que: utilisation en réseau, communautaire, individuelle et généralisée des ressources technologiques;
  • orientation environnementale: le logement doit permettre une utilisation indépendante par tous les étudiants et les utilisateurs externes; · Maintenance et gestion: la résidence doit répondre aux exigences de maintenabilité, de durabilité et de substituabilité maximales des matériaux et des composants, ainsi que de la contrôlabilité dans le temps des performances, en vue d'optimiser le coût global de l'intervention.
  • Pour ce faire, différents domaines fonctionnels doivent être prévus pour les résidences d’étudiants:
    • zone de résidence, qui comprend des fonctions résidentielles pour les étudiants;
    • un espace de services culturels et éducatifs dédié aux études, à la lecture et aux réunions;
    • zone de services de loisirs comprenant des fonctions de loisirs consacrées aux loisirs, à la culture physique, aux connaissances interpersonnelles et à la socialisation;
    • services d’appui, de gestion et d’administration;
    • accès et distribution, inclut les fonctions d'accès, de réception, de réunion et d'échange entre les étudiants et les fonctions de connexion spatiale entre les domaines fonctionnels et au sein de ceux-ci.

Enfin, en ce qui concerne la taille des pièces, le décret prévoit que la surface nette devant être utilisée pour des fonctions résidentielles dans un logement (pa) ne doit pas être inférieure à 12,5 m² / pa pour la chambre simple (y compris les toilettes) ou 9, 5 m² / an pour la chambre double (y compris les toilettes). De plus, un nombre de places d'hébergement non inférieur à 5% du nombre total de places d'hébergement pour les utilisateurs ayant une déficience physique ou sensorielle doit être réservé. Les dimensions minimales des chambres individuelles doivent être les suivantes: chambre individuelle (lit, bureau) d'au moins 11,0 m²; chambre double (deux lits, bureau) pas moins de 16,0 m². toilettes (lavabo, douche, toilettes, bidet) pas moins de 3,0 m².

Retour en haut